Comment et pourquoi monter un projet EAC avec la DAAC et ses partenaires ?

 

Qu'est-ce que l'EAC ?

Éducation Artistique et culturelle

Qu'est-ce que la DAAC?

Délégation Académique à l’Éducation Artistique et Culturelle

L'action EAC , parcours d’Éducation Artistique et Culturelle fait partie des 4 parcours à mettre en œuvre de l’école au lycée.
Accéder aux actions DAAC pour se donner une idée des possibilités.

Vous avez repéré une ou plusieurs actions qui vous intéressent, comment procéder ?

  • Constituer si possible une petite équipe composée d’enseignants, de documentalistes, etc.
  • Contacter les professeurs relais ou le Conseiller Académique en charge de l’action pour plus de renseignements
  • S’inscrire via le site de l’Académie à l’action
  • Inscrire le projet au CA pour vote au budget
  • Se renseigner pour les aides au financement (auprès du référent culture de l’établissement, auprès du gestionnaire, répondre aux appels à projets de la Région, du Conseil Départemental ,de l’Inspection Académique, etc.)
  • Attendre la confirmation de la DAAC que vous avez été choisi pour le projet

Pourquoi s’engager dans un projet EAC ?

  • Parce qu’elle construit l’être : si l’éducation est ce qui fait grandir, la culture est ce qui fait avancer.
  • Parce qu’elle transmet les codes et les références qui font la particularité d’une culture
  • Parce qu’elle ouvre à la culture des autres : « Se cultiver, c’est sortir de sa propre culture » – Jacques Rancière
  • Parce qu’elle est un puissant facteur d’intégration sociale et d’égalité des chances
  • Parce qu’elle induit une posture d’ouverture au monde constitutive à une formation tout au long de la vie

« L’éducation artistique et culturelle n’est donc pas une discipline mais un moyen de penser autrement l’acte d’enseigner et l’acte d’apprendre. »
Catherine DARROUZET, Déléguée Académique à l’Education Artistique et Culturelle

Qu'est-ce que l'action EAC « Vivre la culture basque et occitane  » ?

Le Patrimoine culturel immatériel, qu’es aquò, zer da hori ?
Parmi les différentes formes de patrimoines, le Patrimoine culturel immatériel est défini au plan international par la Convention de l’Unesco (2003) et, en France, par le Code du patrimoine comme traditionnel, contemporain et vivant tout à la fois. Transmis de génération en génération ; recréé en permanence ; reconnu par une communauté à laquelle il procure un sentiment d’identité et de continuité.
Le PCI n’est en effet pas figé mais évolue constamment ce qui fait sa vitalité et son sens dans la société contemporaine.
C’est particulièrement le cas dans le champs des cultures basques et occitanes qui comptent aujourd’hui une multitude de pratiques et de savoir faire, d’événements festifs et rituels, et présentent un dynamisme remarquable tant aux plans artistique, artisanal, sportif sans compter les connaissances liées à la nature, à l’univers…

Inventaires et sauvegarde du PCI
Les outils internationaux et français offrent aujourd’hui un cadre légal qui impose aux États et collectivités de prendre les mesures nécessaires à la sauvegarde du PCI, c’est à dire à son identification, sa valorisation et sa transmission. En France, le ministère de la Culture et de la Communication et les collectivités s’appuient pour ce faire sur l’expertise et les ressources conventionnées que sont, pour les cultures basque et occitane, les deux ethnopôles [pôles nationaux de recherches et de ressources en ethnologie] : Institut Culturel Basque et InOc Aquitaine.

Pourquoi le PCI dans l'EAC ?
L’expérience sensible consistant à porter un regard extraordinaire sur des pratiques vivantes « ordinaires » amène l’élève, de par la connaissance de l’histoire d’une pratique qui perdure et de ses transformations, à la compréhension des processus de transmission (inter- et trans-générationnelle, formelle et informelle).
En prenant conscience qu’il est lui même porteur et acteur de patrimoine, l’élève peut se réapproprier les pratiques vivantes découvertes et entrer dans un processus de recréation.

Comment utiliser DaquíDòc ?

À venir

Quelles utilisations pour les ressources référencées dans DaquíDòc ?

Quels sont les sites référencés par DaquíDòc ?
À venir

Quels sont les critères de sélection des ressources référencées ?
À venir

Qui sélectionne et décrit les ressources ?
À venir

Quels sont les droits de réutilisation des ressources ?
À venir

Quels sont les acteurs culturels constituant le répertoire des différentes actions EAC ?
À venir

 

 

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n'hésitez pas à nous contacter.